St Pavace F1
Ce premier forage se situe rive gauche dans le lit majeur de la Sarthe, à 70 mètres du cours de cette rivière, dans le méandre au nord du bourg.
Il a été réalisé à une profondeur de 178 mètres dans l'aquifère des sables cénomaniens.
 
L'aquifère, de type captif, est alimenté essentiellement de manière latérale, compte-tenu de l'importance des niveaux marneux qui le séparent de la couverture tertiaire. Les affleurements des sables cénomaniens qui s'étendent vers le nord et vers l'ouest jouent certainement un rôle important dans cette alimentation.
L'ensemble du méandre, avec une surface horizontale voisine de l'altitude + 46 mètres, se trouve en zone inondable. La tête du forage et la station de traitement ont donc été surélevées pour être hors de l'eau en période de crue.
 
L'aspiration de l'eau brute et son refoulement vers la station de traitement sont assurés par un groupe d'exhaure de 150 m3/h.
Mis en service depuis fin janvier 1996, le forage de Saint-Pavace peut ainsi produire 3 000 m3/jour au maximum. Le forage est équipé d'une cimentation annulaire sur 120 mètres dans sa partie supérieure.
 
Il appartient désormais à Le Mans Métropole depuis le 1er janvier 2018.
 
 
St Pavace F2
Ce deuxième forage sur Saint-Pavace a été mis en service en 1998 sur le terrain appartenant au SIDERM au lieu-dit "Le Moulin aux Moines" à Saint-Pavace.
 
Il a été réalisé à une profondeur de 190 mètres dans l'aquifère des sables cénomaniens.
 
Ce forage est plus spécialement destiné au renforcement et à l'amélioration de la distribution d'eau potable sur Sargé-lès-Le Mans. Des canalisations de refoulement et de distribution ont également été mises en place entre ce forage et la station de traitement et de surpression construite sur Sargé-lès-Le Mans.
 
Il appartient désormais à Le Mans Métropole depuis le 1er janvier 2018.